Comté de Coudray Salbart, Comté de Bressuire, Baronnie de Parthenay

Propriétés de Gauvhin de Plantagenêt, comte de Salbart et de Gaëlik et Icie De Plantagenêt, Comte Bressuire et Barons de Parthenay et de leurs autres enfants Eldric et Nahysse
 
AccueilFAQChâteau de LusignanRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Il était une fois un tournant inattendu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Agnes de Carpadant

avatar

Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Il était une fois un tournant inattendu   Mar 28 Sep - 10:57

Après la perte d’un Père, celle d’un Oncle rappelés tout les deux par le Très Haut que restait il à la jeune fille à peine âgée de treize années ? Une Mère qu’elle attendait patiemment sans l’avoir quasiment connue. Quelle enfance ! Elle espérait que les sœurs chez qui sa mère avait trouver le calme durant de longue année allait lui redonner l’envie de revenir auprès de ces enfants et c’était sans conter qu’elle reverrait sa Mère seulement l’espace de quelques heures. A peine de retour, la princesse l’avait chasser des terres familiale sans la moindre explication, l’admonestant qu’elle ne souhaitait plus l’avoir comme fille, qu’elle avait jeter l’opprobre sur son nom de part la voie qu’elle avait choisi. Que faire ? Quitter la chambre ? S’excuser ? Même cela lui était impossible devant le refus maternel. Mourir ? Fille d’un trépassé auprès de lui peut être trouverait elle enfin l’amour auquel elle aspirait et pourrait être elle même sans crainte.

Ne sachant plus que faire c’est vers sa cousine paternel qu’elle décida de ce tourner. Seule â
âme douce qu’elle avait croisé dans sa si courte vie. La perspective de revoir Icie, Gauvhin et Nahysse lui rendait ce sourire qui jadis ne la quittait jamais.

C’est ainsi que Agnès se présenta à Salbart et se fit annoncer à la garde auprès d’Icie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nahysse

avatar

Nombre de messages : 344
Date d'inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Re: Il était une fois un tournant inattendu   Mer 29 Sep - 17:38

Il court, il court, le lapin, le lapin de Nahysse. Il passera par ici. Il passera par là…
Et non encore raté ! La gamine manqua de se fendre le menton sur les dalles de la cours.

Pendant que son instructeur avait le dos tourné, la blondinette en avait profité pour sortir son joli lapin de son clapier. Le garnement l’avait mordue et surprise elle l’avait lâché. Et maintenant, elle lui courait après afin de le punir et de le remettre dans sa cage.
Ah ! Le vilain !

Alors que la petite se relevait en se frottant les mains, de petites larmes de colère vinrent lui brûler les yeux.
Ses mains et ses genoux lui chauffaient et tout ça pour avoir voulu faire un petit câlin à cet imbécile de lapin ! Qu’un loup en fasse son goûté tiens ! Ce serait bien fait pour lui !

Droite comme un I, la gamine redressa les épaules d’un air fière et s’apprêta à retourner à son instruction lorsque ses azurs croisèrent une invitée surprise.


Agnès ! S’exclama-t-elle avant de lui sauter dans les bras.

Ce n’était pas très protocolaire mais sa mère n’était pas là, ni sa nounou, ni son instructeur alors personne n’allait la reprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
icie

avatar

Nombre de messages : 2343
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Il était une fois un tournant inattendu   Jeu 30 Sep - 18:46

Elle qui avait tant craint pour chacun de ses enfants, pour Nahysse en particulier, ne pouvait comprendre.........imaginer même que l'on puisse rejeter les siens. Était ce la vie trépidante de Paris, la cour et les titres qui avaient ainsi voiler la vision de sa cousine Clemence de Cheroy? Elle l'ignorait mais il n'était pas concevable de laisser une fillette à peine à l'entrée de l'âge adulte, sans amour, sans qu'elle ne perçoive de la vie autre chose que les travers des adultes. Son coeur avait balayé les craintes d'un conflit avec sa cousine et avait répondu à la missive angoissée de la petite que Salbart serait son refuge.

Le garde vint la prévenir de son arrivée.Elle venait tout juste de cueillir une brassée de feuillage dans le jardin pour agrémenter un bouquet quelque peu vieillissant et c'est donc vêtue fort simplement qu'elle s'approcha. Un sourire élargit ses lèvres à la vision du charmant tableau qui s'offrait à elle. Sa petite Nahysse avait du s'échapper de la salle d'étude à coup sur. Mais comment contraindre trop longtemps celle qui avait tant bataillé à sa survie.
Elle prit tout de même un air faussement sévère en espérant pouvoir le garder quelques minutes. C'est qu'elle savait y faire la petite dame, comme l'appelaient les gens du château, pour faire craquer sa mère.


Et bien Nahysse, est ce là des manières? Ne devriez vous être à l'étude?

Petit sourire à l'adresse de la jeune Agnes.

Bienvenue à Salbart jeune fille. Cette maison est la votre, j'espère que vous y trouverez amour et réconfort. En tout cas............. assurément charmante compagnie. N'est ce pas Nahysse?

Mais le protocole ne gardait que peu de place dans le cercle familiale d'Icie et Gaelik. Il y avait bien assez des mondanités extérieures ou des obligations de leur rang en présence publique.Agnes avait besoin d'autre chose en ce moment et le regard sévère ne tint pas longtemps. Elle se baissa et ouvrit grand ses bras.

Allez donc, venez m'embrasser mes chéries. Gertrude nous attend pour un bon goûter et Amédée s'occupera de vos malles Agnes. Ne criez pas trop fort, Eldric dort





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agnes de Carpadant

avatar

Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Re: Il était une fois un tournant inattendu   Mer 6 Oct - 16:31

Tout était si clame ici, loin des frasques de Paris, course au pouvoir, poignard dans le dos et autre joyeuseté auxquelles la fillette avait préféré la quiétude de l’Académie et de la chambre. Elle ne vit pas tout de suite la petite bourrasque blonde qui surgit en guise de comité d’accueil et s’élança vers elle pour finir dans ces bras. Il n’en fallut pas moins pour chasser les idées noires de la jeune fille à peine éclose et lui rendre le sourire.
Nahysse ! Ma chère cousine que tu m’as manqué. Tout était si austère et triste sans toi à Paris. Tu n’aurais pas grandi dis-moi ? Et qu’est que ces yeux rouges, tu as pleuré ?

Et se fut la cousine de son feu son Père qui s’avança vers elles. D’aucuns auraient pu dire de sa toilette si simple qu’elle était maîtresse de ces terres, mais il suffisait de prêter un tant soit peu d’attention à sa démarche gracile pour reconnaître toute la noblesse qui émanait d’elle. La jeune fille avait beau côtoyer tout le jour durant les nobles dames de la cour du Roy, aucune n’égalait sa cousine à ses yeux. Ravie de la revoir, elle ne sut pourtant que trop comment agir. Devait-elle garder une distance polie qu’elle avait apprit à si bien feindre à la cour ou pouvait-elle être elle-même ? Ses interrogations se dissipèrent rapidement devant l’attitude avenante de sa cousine, elle l’embrassa et lui sourit.

Je tacherais de ne pas le réveiller. Et… merci de m’accueillir chère cousine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nahysse

avatar

Nombre de messages : 344
Date d'inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Re: Il était une fois un tournant inattendu   Lun 11 Oct - 16:18

La petite bourrasque blonde se raidit en entendant la voix de sa mère.
Gloups ! Elle s’était fait prendre la main dans le sac !

La gamine croisa les mains dans le dos. Et tout en se retournant lentement vers sa mère, elle glissa son petit regard candide, celui qui faisait fondre n’importe quelle colère à son encontre, avant de baisser la tête l’air coupable.


Mam… Mère…

Aux derniers mots d’Icie, de petites flammes s’allumèrent dans les azurs de Nahysse qui releva promptement la tête avant de se lancer dans les bras de sa maman chérie. Son petit rire cristallin s’envola et un baiser sonore claqua sur la joue d’Icie. Rien que de penser au goûter, la faim lui venait. La gamine imaginait déjà toute sorte de gâteaux et de confiseries. Elle avait hâte de voir ce que Gertrude leur avait préparé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il était une fois un tournant inattendu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il était une fois un tournant inattendu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» il était une fois 1720
» [MU] Il était une fois en Amérique [DVDRIP]
» Il était une fois... un homme-lézard
» Il était une fois un gars qui faisait un Nuz'...
» [JEU] Il était une fois....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Comté de Coudray Salbart, Comté de Bressuire, Baronnie de Parthenay :: Le pont levis :: Le poste de garde-
Sauter vers: