Comté de Coudray Salbart, Comté de Bressuire, Baronnie de Parthenay

Propriétés de Gauvhin de Plantagenêt, comte de Salbart et de Gaëlik et Icie De Plantagenêt, Comte Bressuire et Barons de Parthenay et de leurs autres enfants Eldric et Nahysse
 
AccueilFAQChâteau de LusignanRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une deux une deux v'la le monstre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hélène Blackney

avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 20/04/2011

MessageSujet: Une deux une deux v'la le monstre   Sam 9 Juil - 13:38

Père avait dit "Reste sage". Mais non surement pas aujourd'hui une Princesse allait se promette à son Prince, c'était l'amour le grand, alors pas question que je fasse potiche. J'étais surexcitée par la cérémonie, et père l'avait bien compris. Je me demandais si Eldric allait être là et si il allait à nouveau me dire que j'étais une dragonne, maintenant que j'étais accompagnée du chevalier père il allait moins faire le malin. J'étais habillée de rouge pour une fois dérogeant à la règle du rose chez la Princesse BB Rose. J'étais contente de revoir Agnès elle était l'amie de ma maman, en allant à l'église je prierais pour ma mère partie si loin et sans moi. Père était silencieux, on sentait qu'il vieillissait mais c'était quand même le plus beau avec mon grand frère Enzo.

On arrive père! J'ai battu le monstre des marais ici!!


Il ne croyait pas à mes histoires mais moi je savais que je l'avais battu et que foi de Princesse je battrais un jour le dragon du Rocher. Je fis sonner le cor familial:


BrrrrrrrrrrrrrrrrrRRRRRRRRR

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le garde

avatar

Nombre de messages : 69
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Une deux une deux v'la le monstre   Lun 11 Juil - 10:43

Et la matinée se poursuivait tranquillement. Notre garde se tenait toujours au poste à attendre les convives. Il rêvassait assit sur une chaise adosser à la petite bâtisse qui était sienne par la bonne grâce de ses maitres.
Quand soudain un cor retentit, surprit il manqua d’en tomber de sa chaise. Regard alerte une attaque ? Qui ? ou ?
Et là il vit un coche aux couleurs déjà connu. La fille Blackney arrivait. Fichtre qu’elle en faisait un raffut pour si peu. Il l’aurait bien remise en place. Il faut être fou pour faire peur à un vieillard comme lui. Mais minute elle n’était pas seule. Son père sans doute qui l’accompagnait. Peste soit de cet état, le garde ravala son envie de râler et s’avança au devant des visiteurs et courba l’échine.


Monseigneur Blackney soyez le bienvenu ainsi que votre famille en les terres de mes maitres. Je vous invite à rejoindre la chapelle. Demoiselle Hélène, la demoiselle Agnès se trouve en ses appartements e tpeut vous y recevoir si vous le souhaitez.

_________________
Ne vous fiez pas à mon air tranquille.
Grand manipulateur de flêche et de fourche !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcalnn Blackney

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Une deux une deux v'la le monstre   Dim 17 Juil - 23:14

Vu que la dernière fois qu’il l’avait laissée seule, sa fille avait été vilement rançonnée, il n’était plus question pour le duc de Mortain de laisser sa fille sortir sans une bonne et belle escorte. Une vingtaine de gentilshommes de son hostel, autant d’arbalétriers à cheval, voilà qui découragerait les indélicats et les guettes-chemins. La petite troupe, bannières bien en vue pour ne point se faire recevoir au lance-pierre, s’arrêta dans le bourg castral implanté devant la demeure des Plantagenests. C’est que le Poitou était bien proche de la Touraine et que le château serait tout à fait appréciable pour loger sereinement. Un mantel bleu profond et un chaperon formé bordeaux, Alcalnn cheminait paisiblement aux côtés de sa progéniture.

Cette dernière semblait toute contente de quitter les places fortes familiales pour montrer à son père les endroits où elle avait semble-t-il joué alors qu’elle était venu pour Pasques avec Agnès :


-Oh tu es une preuse ma fille, je n’en doute pas. Il n’est pas aisé de terrasser les monstres, mais nous arrivons, annonces nous.

Ce qui fut fait. Un garde qui les attendait les accueillit et leur indiqua les choix qui s’offraient à eux. Laissant le soin à sa fille de le guider, il consenti à un hochement de tête amical mais sans desserrer la mâchoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une deux une deux v'la le monstre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une deux une deux v'la le monstre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RESOLU] deux vert deux orange
» Temps de jeu
» WARHAMMER BATTLE V8 Recherche 4e joueur pour faire du deux contre deux
» Un deux trois, trois p'tits chats ! (Pour le plaisir, la vidéo d'Adibou)
» Un.. Deux... Trois... Ciseaux !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Comté de Coudray Salbart, Comté de Bressuire, Baronnie de Parthenay :: Le pont levis :: Le poste de garde-
Sauter vers: