Comté de Coudray Salbart, Comté de Bressuire, Baronnie de Parthenay

Propriétés de Gauvhin de Plantagenêt, comte de Salbart et de Gaëlik et Icie De Plantagenêt, Comte Bressuire et Barons de Parthenay et de leurs autres enfants Eldric et Nahysse
 
AccueilFAQChâteau de LusignanRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sonder les besoins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Audric

avatar

Nombre de messages : 68
Age : 28
Date d'inscription : 15/02/2012

MessageSujet: Sonder les besoins   Mar 6 Mar - 0:10

Voilà qu'il commençait enfin à sortir la tête des nombreux documents qu'il avait reçus et s'est dans le village qu'il s'était décidé à mettre les pieds pour pouvoir dans un premier temps savoir de quoi avaient besoin les paysans et les bourgeois qui ne siégeaient pas au Château et donc qui en étaient loin en quelques sortes. Il fallait de temps en temps montrer sa frimousse pour espérer faire bonne impression ou du moins en donner l'air. Ce n'est pas avec cette pensée égoïste du Noble un peu trop hautain qu'Audric arriva au village, tranquillement il descendit de son canasson, le laissant sur la place publique. "L'Intendant vient au village ?", "C'est qui s'bouseux!" ou "Matte donc les bottes" remplissaient déjà les bouches de la plèbe s'amassant alors autour du jeune Seigneur de Bauzemont. Alors qu'il allait se mettre à parler un mouvement de foule commença et certains provocateurs décidèrent que la présence de l'Intendant était signe d'impôt et le hurlèrent bien fort et déjà le mécontentement les gagnait.

Holà du calme Messieurs, Dames. Je ne viens pas récolter l'impôt contrairement à ce que dit ce... cette femme! Sa Grandeur n'est pas un tyran! Vous avez déjà bien assez à fournir comme celà. Et puis récolter l'impôt n'était pas son travail après tout. Non je viens m'enquérir de vos réclamations l'on m'a fait comprendre que vous aviez quelques demandes à soumettre.

Un moment de silence puis s'ensuivit le traditionnel brouhaha des gens qui se concertent qui discutent et qui au final se décident à prendre la parole ou à nommer un représentant pour parler en leur nom. Celui qui sortit des rangs le premier pour s'adresser à Bauzemont était sans doute le plus riche de tous, un bourgeois de catégorie supérieur, un boucher disaient certains avec le brin de jalousie nécessaire à leur faire monter les tours.

Parlez mon brave, je vous écoute!

Le personnage en face de lui hésita un instant puis débuta:

Eh bin heuuu, avec mes miens là on s'disait que se serait bien d'avoir une sorte d'endroit où on peut se réunir, une place jolie avec des arbres et tout. Mais en fait on n'a pas les écus pour faire cela, se serait savoir si on pourrait l'avoir un peu de blé... d'oseille quoi, pour qu'on puisse s'y plaire. Ah et oui, nous faut une taverne aussi!

L'Intendant, sourire aux lèvres commença à rédiger quelques notes lorsque de la foule sortit encore quelques vociférations:

Ouais, pis on veut une fontaine aussi, avec des p'tits marmots qui lâchent de l'eau, un truc joli vous voyez l'Sire!

Audric laissa tomber ce sourire niais sur son visage pour revenir à la réalité des coups d'une telle entreprise, son voyage des seigneuries et des petits villages dépendant de Sa Grandeur ne faisait que commencer et il sentait déjà qu'il allait devoir faire des malheureux.

Huuum, pour la fontaine je vais voir, mais nous pouvons facilement allouer des fonds pour une taverne ou une sorte de marché sur lequel vous pourrez vous retrouver, après tout plus vous êtes heureux mieux nous nous portons et autrement pas de problème de production j'entends dire qu'il y a une sorte de petite relâche au niveau rendement de ces terres et je voulais savoir si la cause était d'une certain mécontentement ?

Le bourgeois reprit alors sur le même ton de voix:

Bah en fait, c'est Maurice, que tout le monde appel Momo. Il a les terres de la Belle Série là bas, c'est les champs de blés. Et pis l'aut jour il a disparu comme ça dans le bois, faudrait aller le chercher je pense car c'est lui qui apportait beaucoup et pis la Josianette-Marie elle peut pas élever ses enfants tout en faisant les champs, on veut bien lui donner un coup de poigne, mais on a pas la motive à faire deux métiers, vous savez on travail beaucoup nous!

Le nous semblait être une sorte d'accusation, de quoi faire soupirer l'Intendant qui s'imaginait des problèmes d'ordre plus... économique, même si cela au fond en était un. Prenant congé des hôtes du village qui lui remirent une miche de pain en signe de remerciement, il promit d'envoyer plusieurs gardes rechercher le malheureux paysan fugueur, histoire que son champs et le rendement du petit village se remette en marche.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le tavernier



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 07/03/2012

MessageSujet: Re: Sonder les besoins   Mer 7 Mar - 21:08

Mouai, d'la parlote, d'la parlote!
Mais fallait mieux s'le mettre dans la poche le nouvel intendant. Tête de pioche qu'il était le Boiteux, mais quand il flairait un danger à perdre des écus, l'avait pas son pareil pur tourner la situation à son avantage.


M'sire, j'suis l'Boiteux, que j'tiens la taverne où s'est y qu'y a la Justine aux gros........fin........le geste ample le la main devant son torse et le regard lubrique, il vérifiait l'effet sur la gente masculine de la place, fin, voyez quoi!
L'taverne du Boiteux, qu'ça se nomme jutement!

Ben donc j'vous dis qu'mon charette l'a d'la peine sur l'chemin qui mène à Niort, cui qu'y a juste avant l'pont de la Seyvre! Voyez? C'est tout défoncé! ca date de la dernière inondation. Ca fait ..
regarde sa main....trois fois qu'change mes roues.
Ca couté ça,! Pi l'prix du tonneau l'monte lui! Pi l'prix d'la taxe du pont aussi hééééé!

Sourire édenté
C'serait pas possible d'l'empierrer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Audric

avatar

Nombre de messages : 68
Age : 28
Date d'inscription : 15/02/2012

MessageSujet: Re: Sonder les besoins   Ven 9 Mar - 23:14

Un plissement de lèvres lorsqu'il demande à un page le suivant de lui apporter un autre morceau de vélins sur lequel il pourra rédiger les recommendations du tavernier. Un sourire qui revenait sur son visage en regardant la mimique pour qualifier la Justine, assurément que celle là devait bien gagner sa vie ou peut être pas, après tout il ne la connaissait pas encore. Il avait reçus d'ailleurs plus d'informations sur ce tavernier atteint de la parlotte et il était curieux de faire la lumière sur ses interrogations.

Ah c'est donc vous le Boiteux dont on m'a parlé... Empierrés la route ? Et jusqu'à ce pont ? C'est une bonne vingtaine de lieues. Je peux bien payer le terrassement des quelques arpents que vous parcourez chaque jour avec votre charrette, mais les pierres cela coûtera et il va me falloir percevoir tout de même une taxe marchande de plus pour cela. En outre l'on m'a conté que votre alcool notamment vos bières était parmi les meilleures de la région, je serais curieux de voir vos marchandises, il m'est écrit ici que vous possédez ... vérifie les documents qu'il a en main compte et trace quelques lignes .... quarante-cinq tonneaux destinés à la vente, tous d'une soixantaine de litres, pesant seulement une centaine de livres... c'est de bien petit tonneau que vous refourguez là! Normalement leur poids devrait être plus conséquent au vu de leur volume.

Sourire qui se reprend sur ses lèvres lorsqu'en fin connaisseur de tonneau et de taverne il lui pose ces quelques questions. Il vient tout de même lui adresser ses remerciements pour sa demande. La route retapée serait une bonne approche déjà pour faire évoluer le village qui manquait cruellement de moyen financier, il fallait maintenant arpenter le village, savoir s'il y avait une place de marché produisant un revenu quelconques, se tournant vers le tavernier pour lequel il commençait à éprouver de la sympathie, il lui demanda:

Et sinon, il y a un marché ici ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sonder les besoins   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sonder les besoins
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nos besoins en effectifs (janvier 2011)
» Code pour les besoins ?
» D’énormes besoins de pilotes sur les 20 ans à venir
» Besoin d''aide=>Panda air niveau 109(actuelement)
» [INFO] Besoins d'une traduction ? C'est ici !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Comté de Coudray Salbart, Comté de Bressuire, Baronnie de Parthenay :: les terres, le village :: Le village-
Sauter vers: