Comté de Coudray Salbart, Comté de Bressuire, Baronnie de Parthenay

Propriétés de Gauvhin de Plantagenêt, comte de Salbart et de Gaëlik et Icie De Plantagenêt, Comte Bressuire et Barons de Parthenay et de leurs autres enfants Eldric et Nahysse
 
AccueilFAQChâteau de LusignanRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Bapteme Doryane et Zarathustras

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Doryane

avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Bapteme Doryane et Zarathustras   Dim 24 Fév - 18:00

Dory vit le doux regard de Zara se poser sur elle et sentit une pression sur la main qu'il tenait.
Elle lui sourit.
Tout comme lui elle entendit SE Rehael prononcer:
Doryane et Zarathustras,
Par ce sacrement, vous renoncez au péché, vous choisissez de vivre selon les règles de notre Sainte Eglise, vous choisissez de vous abstenir de tout mal, et de vous rapprocher de Dieu par la voie de l'amitié aristotélicienne.
Doryane, Zarathustras, acceptez-vous cela?


Et tout comme Zara elle répondit alors, presque en coeur avec son cher et tendre:
Oui, Cardinal Rehael, j'accepte cela, par ce sacrement, je renonce au péché, je choisis de vivre selon les règles de notre Sainte Eglise, je choisis de m'abstenir de tout mal, et de me rapprocher de Dieu par la voie de l'amitié aristotélicienne.

Elle serra alors la main de Zara et attendit la suite. Les 2 Baptêmes approchaient de leur terme.
Zara et Dory allaient appartenir à la Grande Famille de l'Amitié Aristotélicienne. Et ils allaient pouvoir se marier.

_________________


Dernière édition par Doryane le Mer 27 Fév - 3:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
icie

avatar

Nombre de messages : 2338
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Bapteme Doryane et Zarathustras   Mar 26 Fév - 23:20

Icie sourit au couple

Voilà des paroles qui me remplissent de joie. Murmura t elle à SE Rehael.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rehael

avatar

Nombre de messages : 37
Age : 83
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Bapteme Doryane et Zarathustras   Mer 27 Fév - 22:48

Le vieux prélat esquissa un nouveau sourire. Le coeur de la cérémonie arrivait.

Il se tourna vers le pichet d'argent qu'il avait fait préparé, puis le remplis d'eau bénite en le plongeant dans le baptistère.



Au moyen du pichet, il versa un peu d'eau sur le front de Doryane et Zarathustras, évitant tout de même de les asperger trop abondamment.

Ensuite, après avoir reposé le pichet, il traça sur leur front le signe de la croix aristotélicienne de son doigt oint d'huile sainte.


Puis, se redressant quelque peu, il éleva à nouveau sa voix grave, emprunte de toute la sacralité qu'il s'employait à développer à chacun des baptêmes qu'il officiait.

Doryane et Zarathustras, répètez après moi le serment du baptême :


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarathustras

avatar

Nombre de messages : 30
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Bapteme Doryane et Zarathustras   Mer 27 Fév - 23:44

Après avoir reçu l'eau bénite sur son front ainsi que le signe de la croix aristotélicienne de la part de SE Rehael, il répéta le serment d'allégeance à l'Eglise Aristotélicienne du baptême énoncé par le Cardinal:
Je reconnais en Dieu le moteur du monde,
la pensée suprême et la cause efficiente et finale du monde.
Je reconnais l'Eglise Aristotélicienne comme mon guide dans
la connaissance de Dieu, et je jure de lui rester fidèle ainsi
qu'à son autorité, seule représentante sur terre de l'Etre divin.
J'accepte tout cela de ma propre volonté pour le salut
de mon âme en vue de ma résurrection près de Dieu
dans la contemplation éternelle de sa Beauté.
Je désire que mon nom apparaisse comme baptisé
et serviteur de Dieu tout puissant.


Zara laissa alors place à Dory...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doryane

avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Bapteme Doryane et Zarathustras   Mer 27 Fév - 23:51

Successivement à Zara, Dory aussi répéta le serment d'allégeance à l'Eglise Aristotélicienne du baptême énoncé par le Cardinal après avoir reçu l'eau bénite sur son front ainsi que le signe de la croix aristotélicienne de la part de SE Rehael:
Je reconnais en Dieu le moteur du monde,
la pensée suprême et la cause efficiente et finale du monde.
Je reconnais l'Eglise Aristotélicienne comme mon guide dans
la connaissance de Dieu, et je jure de lui rester fidèle ainsi
qu'à son autorité, seule représentante sur terre de l'Etre divin.
J'accepte tout cela de ma propre volonté pour le salut
de mon âme en vue de ma résurrection près de Dieu
dans la contemplation éternelle de sa Beauté.
Je désire que mon nom apparaisse comme baptisée
et serviteur de Dieu tout puissant.


Elle esquissa un sourire et se tourna vers son Zara qui était tout aussi heureux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arthanagor

avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 23/01/2013

MessageSujet: Re: Bapteme Doryane et Zarathustras   Jeu 28 Fév - 6:33

Le Nessien se demandait si dans quelques siècles, les gens ne viendraient pas en pèlerinage, à genoux, dans la chapelle du château de Coudray-Salbart tant l’eau que contenait le bénitier du lieu était miraculeuse.

A son grand étonnement, celle ci avait fait passer le hoquet perturbateur de cérémonies de la jeune Elohane et ce, tenez-vous bien, …Sans même qu’elle n’y trempe les lèvres !!
Mais en plus, elle semblait avoir donné un certain coup de fouet a Monseigneur Pamela, qui de son coté, montrait un certain entrain à relancer un temps soi peu le déroulement du Baptême.
Tandis que la jeune femme, le remerciait d’avoir osé défier le Très-Haut dans la quête d’un Graal anti-hoquet, tout en lui demandant une énième fois se concentrer sur la cérémonie, Arth se pencha un peu vers elle en opinant du chef, non sans lui dire
.
- Faites moi penser en sortant d’ici de prendre quelques galons de cette eau,…il désigne le ciboire qu’elle tient toujourselle a l’air d’être drôlement efficace.

Puis, il se tint bien droit alors que le cardinal, poursuivait la cérémonie.
Les paroles, et échanges sacrés s’échangeaient,…respectant le rituel à la lettre près.
Mais quand il vit le Cardinal prendre le pichet, il ne put se retenir de donner un petit coup de coude à sa voisine
.
- Même lui s’en sert…et pourtant, il n’a pas le hoquet !! Erf, il avait dit qu’il restait concentré.
Mais l’homme rouge au lieu de la boire, en verse une un peu sur le front de chacun des futurs baptisés. Grimace Nessiène

- Pff !!!…il va bousiller sa coiffure…moi à la place de Doryane, je râlerais...D’un autre coté ; ce n’est pas une goutte d’eau qui va effrayer des marins….Et puis, imaginez qu’il se soit trompé ?! ..ça aurait pu être du vin, il aurait bousillé la robe aussi

Puis il se tait, laissant les tourtereaux réciter, pieusement le serment d’allégeance.
Il cherche à se rappeler si lui, l’avait récité lors de son baptême : Mais comme Poupounet, paix a son âme tentait en représailles du démantèlement du clocher se son église par un malheureux incident de tir a la catapulte, de le noyer dans le bénitier…il avait comme un trou de mémoire.
Inquiet il demande à sa voisine
:
- Is eudar dhomh (*)…il se reprendje dois aussi dire ça moi ?

Citation :
Traduction du Gaélique d’Ecosse.
(*) Je dois

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elohane

avatar

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 28/01/2013

MessageSujet: Re: Bapteme Doryane et Zarathustras   Jeu 7 Mar - 18:37

Elohane vit avec soulagement tout reprendre sa place, et les baptisés, et le cardinal, et les accompagnants voir même quelque part son cher voisin...

Un soupir à peine exprimée, une écoute parfaite et la douce Elo ferma les yeux persuadée qu'elle venait simplement de piquer un somme et de rêver tout ce qui venait d'arriver:

Le souvenir de la besace, de la pomme au milieu des feuilles du bouquin suivit d'un affreux hoquet et du ciboire remplit d'eau bénite cadeau du sieur nouvellement connu sous le nom de Arth....non cela tenait plus du cauchemar que du rêve et cela ne tenait que par le mince fil de la cérémonie lente et épouvantablement ordonnée suivant un rituel précis et ....immuable.

Mais non, soudain la vie reprenait son cours avec les accords mutuel envers la Sainte Eglise Aristotélicienne de ses enfants et au milieu tel une nouvelle menace d'écrouler l'édifice, le messire Arth qui murmure à son oreille:


-Faites moi penser en sortant d’ici de prendre quelques galons de cette eau..

Elohane suit du regard le doigt tendu de son interlocuteurs vers le ciboire qu'elle tient miraculeusement encore remplit malgré son"rêve" puis comme pour enfoncer le clou dans sa minuscule certitude que tout se qui vient de se passer n'est que le fruit de son imagination..

-elle a l’air d’être drôlement efficace.

Elo fronce un sourcil, se met à trembler et prend ses deux mains pour tenir la coupe et suivre la suite des explications de son voisin, mais celui ci ne lui rend pas grâce car dans un magistral coup de coude il fragilise l'édifice humain...

Quelques gouttes glissent le longs des doigts d'Elohane et comme si ce n'était qu'un prélude:


-Même lui s’en sert…et pourtant, il n’a pas le hoquet !!

-Alors tout cela était vrai !!

-Pff !!!…il va bousiller sa coiffure…moi à la place de Doryane, je râlerais....Et puis, imaginez qu’il se soit trompé ?! ..ça aurait pu être du vin, il aurait bousillé la robe aussi…


Arrivé a ce stade c'est un suicide que d'essayer de rester stoïque , rien ne peut arriver de plus fort qu'un fou rire après un hoquet, c'est désastreux et même si le serment d’allégeance passe bien au dessus , Elohane lâche précipitamment le ciboire qui en une légère inclinaison vient se déposer sur le banc avec grâce permettant à Elo d'enfuir son visage dans son mouchoir afin d'apaiser les chatouillis de son nez.

-Mince mais on ne vous a jamais dit de vous taire ?

Arth n'a pas entendu ou fait tout comme , il ajoute d'un ton inquiet

-je dois aussi dire ça moi ?

-Surement, mais dite le dans votre langue si vous voulez , chacun en ce lieu pourra apprécier votre érudition tout compte fait..

Elohane ironise mais commence sérieusement à croire qu'elle est victime d'une farce de ses amis , elle jette un regard désespéré à Zara lui implorant de faire arrêter l’énergumène qui se pose en martyr à ses côtés.

_________________

C'est dans mes songes que tu apparais,
C'est dans mon cœur que tu vivras, Toi ...si moi Elohane, tu apprivoise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
icie

avatar

Nombre de messages : 2338
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Bapteme Doryane et Zarathustras   Ven 8 Mar - 20:49

Icie regardait inquiete SE Rehael, soudain plonger dans ses pensées. Ormis les murmures au fond de la chapelle, tout le monde patientait.

Priait il?

Septique, la comtesse avança discretement sa main sur la manche du prélat. Une caresse légère sur le bras suffirait il à le ramener parmi eux?


Cousin.......

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rehael

avatar

Nombre de messages : 37
Age : 83
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Bapteme Doryane et Zarathustras   Mar 12 Mar - 0:18

A nouveau, le Cardinal éleva la voix :

Mes enfants, je vous baptise, au nom du Très-Haut et de nos prophètes Christos et Aristote. Amen.

Après avoir béni les jeunes gens, le vieux prélat se recula quelque peu.

Vous voici a présent membre de la communauté aristotélicienne, accomplis en tant qu'Enfant du Créateur. A ce titre, vous êtes membres d'une grande famille, car nous sommes tous avant tout des frères et soeurs, enfants d'un même et unique Créateur. Vous avez, aujourd'hui, fais votre premier pas au sein de l'Eglise Aristotélicienne.

Il s'interrompit quelque instants, puis repris en ces termes :

Désormais, il vous appartiendra de mener une vie vertueuse, conformément à la volonté du Très-Haut et d'aider toutes les personnes que votre vie vous fera croiser à en faire de même. C'est une lourde responsabilité, mais je suis certains que vous en serez plus que digne.

Il s'en alla à présent allumer un cierge qu'il confia aux nouveaux baptisés:



Allez en paix dans le monde et par ce symbole, allez dispenser la lumière et les paroles de nos prophètes.

Enfin, il leur confia la fameuse médaille :

Je vous remet également cette médaille, symbole de votre foy et de votre baptème. Portez là fièrement.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elohane

avatar

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 28/01/2013

MessageSujet: Re: Bapteme Doryane et Zarathustras   Mar 12 Mar - 17:11

Plouf...le cierge donné en grâce et la médaille avec, tout était dit, tout était éteint .

La cérémonie avait finalement aboutit sans même que les dit "témoins " n'en soient interpellés, au grand étonnement de la donzelle Elo qui cherchant dans ses méninges n'en croyait pas ses oreilles.

Ainsi tout était terminé en un claquement sec des doigts ou de la parole..


-Décidément les prélats de nos jours ne sont point pareils qu'en mon temps..

Un peu frustrée, un brin mélancolique, Elo se leva, récupérant enfin son châle avachit sur le banc, sa besace et surtout sa pomme...elle prit le ciboire avec précaution et le ramena près de l'entrée espérant qu'un sacristain s'en occupe avec dignité.

Puis laissant les baptisés dans leur communion de béatitude, elle sortit doucement de la chapelle, espérant retrouver son cheval entier et frais afin de repartir sur la route avant d'attendre la nuit.
Elle n'aimait pas chevaucher sous la lune, chaque fois un briguant ou l'autre se faisait un malin plaisir de l'attaquer.


Le soleil l'aveugla ainsi que la forte chaleur, tout le temps passé à l'intérieur lui avait fait oublier le bienfait des rayons ardent.
Un peu en retrait de l'édifice, se trouvait une grosse et longue pierre grise , solide roc ou sans doute de nombreux pèlerins y avait déposé leur postérieur avant de pénétrer dans le sacré saint des saint, Elo s'y déposa aussi, guettant si le dénommé Arth allait sortir de suite ou bien rester dans l'antre béni..

Un aurevoir ou adieux selon les désirs de la destinée était à faire, principe moral qui s'inscrivait dans les idéaux parfois flou du coeur de la demoiselle...

_________________

C'est dans mes songes que tu apparais,
C'est dans mon cœur que tu vivras, Toi ...si moi Elohane, tu apprivoise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arthanagor

avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 23/01/2013

MessageSujet: Re: Bapteme Doryane et Zarathustras   Mer 13 Mar - 1:26

La cérémonie continuait et Arth, attendant qu’on l’appel avec une certaine inquiétude, tentait de tromper celle-ci en regardant pensivement les vitraux de la chapelle.
Ce qui accessoirement, le faisait se tenir tranquille, surement au grand soulagement de toute l’assemblée, mais surtout de sa voisine
.

Donc sur le coté gauche s’il tournait la tête, il pouvait voir un vitrail représentant un serf qui dans un geste auguste ensemençait un champ fraichement labouré sous le regard inquisiteur de ce qui devait être un seigneur vu la vêture…En face, enfin, au fond, une rosace représentant la mort d’Aristote…Quand a sa droite, il pouvait voir, hormis le visage recueilli de la jeune Elohane, un autre vitrail représentant lui la cueillette des olives en basses Provence, où des paysans donnaient des grands coups de bâton dans les branches d’arbres aux troncs aussi si ridés qu’une figue sèche.
C’est la voix de Monseigneur Pamela qui le tira de sa…contemplation. Croyant qu’on l’appelait il commença à se lever, résigné mais...
:
- Mes enfants, je vous baptise…..hein ? déjà ?...Je vous remets également cette médaille, symbole de votre foy et de votre baptêmeah ben oui, c’est fini !Portez là fièrement.

Les yeux comme deux rond de flans, le Nessien regarde incrédule sa voisine visiblement aussi surprise que lui.
Mortecouille… dire qu’il à traversé une partie du royaume pour …ça ?! Tandis que sa voisine se lève, ramasse ses affaire et, gentiment, rend le Ciboire rempli de cette eau miraculeuse, il murmure presque pour lui même
:
- Sacré sens du raccourci le Monseigneuril grimace ayant la vague sensation d’être venu pour des prunes. Il tourne la tête vers l’allée centrale, regardant la jeune femme quitter les lieux. De là ou il est, on dirait qu’elle glisse sur le sol plus qu’elle ne marche.
Il reste interdit quelques instants, son regard allant des baptisés à la lourde porte de chêne. Etrange rencontre…étrange endroit…étrange cérémonie. Le tout formant un ensemble presque irréel.
Il se lève d’un coup et à son tour descend l’allée. Il se dit que, si on a besoin de lui, on saura ou le trouver. Et puis, c’est peut être comme au théâtre ; Une pièce en deux actes, « mon baptême et mon mariage » qui sait si en entracte est pas prévu dans le protocole ?


La porte grince un peu lorsqu’il la pousse, et rapidement il porte devant ses yeux une main pour se prévenir de l’aveuglement de la lumière du dehors. En sortant de la pénombre de la chapelle, le changement est de taille.
Dés que ses yeux sont habitués à la lumière, même s’ils papillonnent encore un peu, il cherche la jeune Elohane. Ses émeraudes la trouvent, assise un peu en retrait du tumulte des autres préparatifs de la cérémonie et du banquet qui en découlera.
Elle est assise, sur une pierre et semble presque pensive…
Debout sur le parvis le Nessien hésite s’il doit aller la rejoindre ou non. Il sait que ses frasques et maladresses ont agacé la jeune femme. Mais, finalement il descend les quelques marche et va la rejoindre…il y a quelque chose d’attirant chez elle, indubitablement.
Il sourit, gêné, en s’approchant et se laisse tomber sur la pierre pas trop loin d’elle en poussant un soupire
:
- Uill (*)….Je m’attendais pas à ce coup làdit-il regardant ce qui pourrait être l’horizon. Je me suis affolé tout seul, visiblement pour rien…et je n’ai pas arrêté du coup de vous causer des ennuis…de vous mettre mal a l’aise….il arrache un brin d’herbe qu’il porte à sa bouchetha sin gòrach…tha mi duilich (**)


Citation :
Traduction du Gaélique Ecossais.
(*) Hé bien !!!
(**) C’est bête…je suis désolé

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarathustras

avatar

Nombre de messages : 30
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Bapteme Doryane et Zarathustras   Mer 13 Mar - 20:38

Après avoir failli s'endormir en tenant la main de Dory, Zara fut très heureux que le prélat finisse enfin les 2 baptêmes.
.......

_________________


Dernière édition par Zarathustras le Dim 31 Mar - 19:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elohane

avatar

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 28/01/2013

MessageSujet: Re: Bapteme Doryane et Zarathustras   Mer 13 Mar - 21:03

Le Nessien ne tarde pas à sortir de la chapelle, tout comme elle il se laisse surprendre par le soleil radieux qui illumine le ciel en cette fin de journée .
D'un mouvement il se retourne et vient se poser à ses côtés.


- Uill (*)….Je m’attendais pas à ce coup là… Je me suis affolé tout seul, visiblement pour rien…et je n’ai pas arrêté du coup de vous causer des ennuis…de vous mettre mal a l’aise……tha sin gòrach…tha mi duilich (**)


Elo sourit, comprenant parfaitement l'ébahissement de son compagnon.

-Bah ne vous en faites pas, j'ai été surprise également je..

Elo surprise s'arrête , c'est drôle soudain de parler sans chuchoter, par contre elle remarque qu'il n'a pas perdu sa manie de baragouiner dans sa langue.Arrachant elle aussi machinalement quelques brin d'herbe sur le bord du banc improvisé elle soupire.

-Oh vous ne m'avez pas vraiment rendue mal à l'aise, il se trouve que j'ai tellement l'habitude d'être et de parler seule que pour une fois je n'ai pas parue folle aux yeux des autres..Mais je suis désolée je ne comprends rien du tout quant vous parler ainsi..vous êtes de quel origine?

Elo frissonne et remet son châle sur ses épaule pensant qu'il serait bientôt temps de repartir, elle et les fêtes ou bals ce n'était pas vraiment son truc alors....

_________________

C'est dans mes songes que tu apparais,
C'est dans mon cœur que tu vivras, Toi ...si moi Elohane, tu apprivoise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arthanagor

avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 23/01/2013

MessageSujet: Re: Bapteme Doryane et Zarathustras   Jeu 14 Mar - 16:03

C’est bien ce qu’il lui avait semblé, elle est aussi surprise que lui du déroulement de la cérémonie, comme quoi, ce n’était une lubie de sa part.
Etrange retour a la réalité que de revenir à la lumière du jour. Et comme pour chasser les relents d’encens qui planent encore autour d’eux, il y a cette saute de vent soudaine qui passe sur eux, forçant la brunette à resserrer son châle sur ses épaules, et qui lui fait retrouver à lui, sa vraie personnalité
.

Le Nessien sourit doucement à la question de sa voisine.
C’est vrai qu’avec toutes ces histoires, ses angoisses de parler devant une assemblée qu’il ne connaissait pas, il avait pensé à plein de choses, sauf à se présenter de manière…plus protocolaire dira-t-on. Si le vieux Gilmore avait été là, il l’aurait sûrement rappelé à l’ordre d’une claque sur le haut du crâne. Et que le Nessien approche de ses vingt-sept printemps, n’aurait rien changé a l’affaire. Le vieil homme savait se faire respecter, de toute façon, même sans ça.
Arth fît rouler sous sa botte un caillou, dés qu’il fallait parler de lui, sa timidité exacerbée reprenait le dessus. Ajoutez-y une pincée de nostalgie dés qu’il s’agit d’évoquer les montagnes, les landes de bruyères et de tourbes ainsi que les lochs aux eaux sombres, et admirez le résultat
:
- A’ gahàidhealtachd (*)…P’tain Arth, fais un effort !!pardon, …il tourne la tête levant les yeux sur elle...je viens des rives du Loch Ness…dans les Hautes Terres d’Ecossesun léger sourire nait sur ses lèvres alors qu’il prononce ces motsc’est du Gaélique.

Arth se redresse un petit peu pudiquement gêné de s’ouvrir ainsi. Son regard émeraude parcourt une nouvelle fois la cours intérieure du château, et revient croiser celui Aigue-marine de la jeune femme
.
- Quand je suis…troublé…ou gêné : Les origines reprennent le dessusdit-il, presque comme une excuse.

Citation :
(*) Les Highlands

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elohane

avatar

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 28/01/2013

MessageSujet: Re: Bapteme Doryane et Zarathustras   Jeu 14 Mar - 17:18

L'homme devient soudain...très loin pour elle, juste un peu surprise par sa tirade qui confirme son origine, Elohane se prend à rêver , son regard passant au travers de ce discours comme pour illuminer une autre vie quelque part.

-A votre accent je l'aurait bien parié, je suis encore incertaine si je suis ravie ou bien attristée..

Elle laisse planer un silence gardant pour elle juste ce moment privilégié de son interrogation.

Pourquoi parle t elle toujours ainsi, personne jusqu'à ce jour n'avait encore eu l'audace d'affirmer l'avoir comprise.Pourtant les yeux émeraudes ne la toisent pas, bien au contraire une certaine nostalgie s'y reflète et s’accommode de son silence comme un lien invisible entre eux deux.

-Nous nous sommes à peine présenté que voila le moment de se séparer.

Un peu troublée elle comprends combien le temps passe mais jamais il ne revient pour permettre d'effectuer les gestes ou de dire les mots qu'on a omis d'exprimer.

Elohane baisse la tête ne sachant si elle dois en dire plus , confier le fil de son intérieur à un inconnu parait si dérisoire mais elle ignore pourquoi cette fois ci elle sait qu'elle aura peine à s'en aller.


-J'ai moi aussi connu des chemins de pierres, paressant parmi les landes et les touffes de bruyères.Ces sentiers ne se couchaient point sous les vents d'Ecosse mais ils avaient le mérite de faire de nous des enfants volontaires et farouches sans aucune concession à la fourberie.
-Parfois sous la lune je me prend à espérer un jour revenir en ces terres sauvages mais le jour naissant me répond chaque fois que jamais on ne peu revenir sur une enfance perdue.


Elohane plisse ses lèvres en une fente amère se maudissant de tant parler, elle qui préfère réserver ses mots au vent et à la mer ne peu croire qu'un homme puisse comprendre ce sentiment mélancolique qui se glisse entre chaque fibre de son cœur emprisonnant son âme.

En un geste vif, elle a écrasé la touffe d'herbe emprisonnée dans ses doigts révélant cette émotion qui couve sous un masque de tranquillité courtoise.


-Vous repartez ce soir ou vous restez pour la fête normalement prévue?

_________________

C'est dans mes songes que tu apparais,
C'est dans mon cœur que tu vivras, Toi ...si moi Elohane, tu apprivoise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
icie

avatar

Nombre de messages : 2338
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Bapteme Doryane et Zarathustras   Ven 15 Mar - 2:18

Icie sourit au couple.

Soyez digne de ce baptême, Doryane et Zara. Si SE Reahel le permet, j'ajouterai que vous entrez dans une grande famille, certes.
Comme toute famille, elle a ses travers mais qu'au delà ce sont ses valeurs qui importent et les messages d'Aristote.
Toutes mes félicitations et mon soutien.


Icie tend à Doryane un livre.
C'est un souvenir pour vous deux. Le livre des Vertus qu'un moine du monastère où se trouve mon époux a enluminé.
J'espère qu'il vous plaira.

Elle s'approche du prélat.
Votre Eminence, je vous remercie grandement. Je sais combien sont pénibles les moments que vous vivez. Sachez qu'en cette terre, vous serez toujours le bienvenue et que pour ma part, je ne reconnais qu'une Eglise, celle de Rome, celle que dirige Sa Sainteté le pape.

Plus doucement
Acceptez cette bourse, pour vos oeuvres Eminence. Par les temps qui courent vos trouverez bien à l'employer

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arthanagor

avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 23/01/2013

MessageSujet: Re: Bapteme Doryane et Zarathustras   Dim 17 Mar - 1:00

La jeune femme, comme une fleur semble s’ouvrir un peu sous les rayons du soleil. Le Nessien mordille doucement le brin d’herbe qu’il tient dans sa bouche. Peut être une astuce pour éviter de trop en dire. Et pourtant…Il aimerait encore prolonger cette rencontre.

Elle lui parle d’elle…peu pour lui, trop pour elle sûrement mais suffisamment pour titiller un plus son esprit. Pourquoi …pourquoi c’est-il senti quasiment « obligé » de venir à sa rencontre. Etrange question qu’il se pose là tandis qu’elle lui parle de chemins courant la lande. Le Nessien ferme les yeux laissant un instant les mots qu’elle prononce avant de les rouvrir
C’est là qu’il la voit écraser entre ses doigts une touffe d’herbe. Il soupire, et ôte de ses lèvres le brin d’herbe. Il comprend….ils ont vécu peu ou prou les même choses, il y a quelques temps. Peut-être est-ce la ce qui les rapproches sans qu’ils ne le sachent
.
- Les cheminsArth prend le temps de chercher ses mots, de se maitriservous avez raison, ils nous ont…forgé, enfants…ils nous forgent encore maintenant. Je ne regrette aucun de ceux que j’ai pris jusque là... Il sourit doucement, posant son regard sur elle. …et encore moins celui m’a mené jusque sur les bancs de cette chapelle.

Il se penche, ramasse une poignée de ces petits cailloux qui trainent a ces pieds, et, continuant de parler, les jettent un peu plus loin un à un, cherchant à atteindre une cible invisible…
Le temps…prendre le temps de…laisser le temps de…
Et le destin, joueur,… ce « perturbateur »…qui permet du faire, ou pas.
L’Highlander n’ayant plus de cailloux à lancer, il lève les yeux, toisant l’azur. Les formes vaporeuses des nuages prennent des allures étranges de pommes…de feuilles arrachées… de ciboire. Arth hausse les épaules à la dernière question de la jeune femme, et tourne ses émeraudes vers elle
:
- Ar leam (*)…P’tain !!, ça recommence. Le Nessien secoue la tête et grimace avant de reprendreJe pense qu’on pourra,… aisément, se passer de ma présenceça a bien été le cas jusque là de toute façonla fête en sera surement plus grande.

Le départ approche. Il le sait, elle aussi.
Et pourtant, il aimerait retarder ce moment qu’il sait inévitable. Mais la vie doit reprendre son cours. Il y’a encore tant d’autres chemins, dans tant autres endroits à parcourir. Le Nessien est encore plus maladroit avec les mots dans ces cas là.
Il devrait logiquement lui demander « Et vous ? » mais, il connaît la réponse.
Il se racle la gorge
…:
- J’aimerais qu’on garde contactdit-il, tandis qu’il passe une main dans sa barbe naissante’fin, sisi vous le voulez.

Citation :
Traduction du Gaélique d’Ecosse.
(*) Il me semble…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
icie

avatar

Nombre de messages : 2338
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Bapteme Doryane et Zarathustras   Mar 19 Mar - 21:36

Toussote.

Humm, Votre Éminence, Vous aviez également conssenti à unir ces deux tourtereaux, n'est ce pas.
Faut il également que nous gardions un double du certificat de baptême? Pour que je l'inscrive sur les registres de la chapelle, bien sur.


Regarde le couple, attendant qu'ils interviennent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elohane

avatar

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 28/01/2013

MessageSujet: Re: Bapteme Doryane et Zarathustras   Mar 19 Mar - 22:49

Le Nessien prend son temps, tel un manège qui tourne et que l'on hésite à descendre lorsqu'il s'est arrêté.

Pourquoi ce sont ils trouvé dans cet office ou visiblement ils n'ont manqué à personne, pourquoi cet aparté alors qu'il n'y avait aucune raison à ce qu'ils discutent ensemble?

Elo ne sait pas la réponse mais elle a foi dans le destin, celui qui guide les pas dans le désert , celui qui souffle dans les voiles sur une mer d'huile afin de retrouver un port .

Le Nessien serait il sont port à elle? cela aussi elle l'ignore ...Peut être n'est il qu'une direction, un signe d'un endroit ou elle pourrait vivre sans avoir ce mal qui la ronge comme le sel sur la pierre.
Elo sent ce temps qui file tel le sable dans le sablier.Bientôt le soleil donnera sa place à la lune et elle devra prendre son cheval afin de retourner sur le bateau; bientôt il s'éloignera dans l'ombre du crépuscule , se dissoudre dans la nuit comme si il n'avait jamais existé.

Il jette quelques cailloux au loin, éludant le long discours qu'il aurait pu lui dire puis ...


-Les chemins..Je ne regrette aucun de ceux que j’ai pris jusque là..

Il sourit doucement, posant son regard sur elle..

-et encore moins celui m’a mené jusque sur les bancs de cette chapelle.

-Je pense aussi qu'on se passera aisément de notre présence..j'ai regretté certains chemins, mais point celui ci.

Son jet de cailloux s'est arrêté faute de munitions, un silence s'installe.


-- J’aimerais qu’on garde contact..’fin, sisi vous le voulez.


Elo se penche, prend elle aussi une poignée de cailloux en sa main, commence machinalement à les lancer devant elle sur cette même cible pas si invisible que cela ...pour eux.

Un part un elle sème, ne laissant qu'un seul, blanc parcourut d'une strate noire en son centre.
Doucement elle lui tend tel un talisman.


-Je passe de temps en temps à la capitainerie de Montpellier, si tu veux m'y écrire dépose ceci dans ta missive, je te répondrai.

Elle lui effleure la main de la sienne, sobrement ...puis se lève.

-Il est temps pour moi de partir, même si le chagrin monte toujours en croupe avec son cavalier, en cela rien ne changera jamais.



(
Edit pour corrections de balises)

_________________

C'est dans mes songes que tu apparais,
C'est dans mon cœur que tu vivras, Toi ...si moi Elohane, tu apprivoise


Dernière édition par Elohane le Sam 23 Mar - 13:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arthanagor

avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 23/01/2013

MessageSujet: Re: Bapteme Doryane et Zarathustras   Sam 23 Mar - 2:22

Elle accepte, …il n’ose le croire.
Malgré qu’il lui en ait fait voir de toutes les couleurs en peu de temps, elle accepte.
Le Nessien recueil dans sa main, le caillou qu’elle lui glisse
.
- Je passe de temps en temps à la capitainerie du port de Montpellier, si tu veux m’écrire dépose ceci dans ta missiveUn léger frisson le parcours, tandis que sa main effleure la sienne, avant qu’elle ne se lèveIl est tant pour moi de partir, même si le chagrin monte toujours en croupe avec son cavalier en cela rien ne changera jamais

Son pouce vient caresser doucement la pierre, en appréciant la forme, le contact, la douceur avant qu’il ne referme le poing sur elle.
Il se lève à son tour, replace le baudrier dorsal portant sa Claymore, et jette un pan de son tartan par dessus son épaule.
- S’il est lié à vousdit-il dans un demi-sourire, …je tacherais de ne pas perdre en route ce passager alors….puis prenant le caillou entre deux doigts, le lui montretout comme cette pierre, soyez-en sûre.

Sa bouche se tord, alors qu’il se mord les joues pour cacher une certaine émotion.
Il est temps…il écrira…il le sait.
Les émeraudes se portent une dernière fois sur elle, avant qu’elle ne tourne les talons, et c’est une voix troublée qui dit
:
- Puisse le destin te préserver de ses mauvais coups Elohanetiens, du coup, il la tutoie maintenantet faire en sorte qu’on se recroise à nouveau.

Le destin….encore et toujours lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
icie

avatar

Nombre de messages : 2338
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Bapteme Doryane et Zarathustras   Mar 26 Mar - 13:05

La comtesse s'éloigne un moment. Le temps de saluer des invités. Trop éloignée, elle avait tout de même remarqué qu'une certaine complicité s'était établie entre le nissien et la dame Elohane.
Dommage que Zara ne le lui les ai pas présenté mais sans doute la tête dans les nuages, était trop éloigné des civilités terrestres.
Elle s'approcha.


Merci à vous d'être venu, dame et messire. J'espère que nous nous croiserons de nouveau bientôt. Nous avons un mariage à célébrer parait il désormais.
Nous n'avons pas eu l'occasion de faire plus ample connaissance, mais nous comblerons bien ce détail un jour. Pour l'heure, je suis ravie de vous avoir croisé


Sourit

Qu'Aristote soit avec vous dans vos projets futurs

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elohane

avatar

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 28/01/2013

MessageSujet: Re: Bapteme Doryane et Zarathustras   Mar 26 Mar - 21:18

Elohane sourit au Nessien complice, il avait parfaitement compris le lien même si comme elle il ignorait le but poursuivit par ce destin.

Juste au moment ou elle s'éloignait, la Châtelaine vint les voir, magnifique dans sa douceur et sa courtoisie.
Chose qu'Elo devrait apprendre, à force de vivre en moine elle en avait oublié
la bienséance


- Merci à vous d'être venu, dame et messire. J'espère que nous nous croiserons de nouveau bientôt. Nous
avons un mariage à célébrer parait il désormais.

Nous n'avons pas eu l'occasion de faire plus ample connaissance, mais nous comblerons bien ce détail un jour. Pour l'heure, je suis ravie de vous avoir croisé.


Elohane fit une légère révérence, un peu gauche les habitudes des salons n'étaient point sa tasse de thé mais elle estimait bien trop la Dame pour ne pas faire un effort.

-Je vous remercie de votre hospitalité votre Seigneurie, il est en effet temps pour moi de retourner d’où je viens, mais
j'ai apprécié votre effort devant nos maladroites interventions durant la cérémonie.


-J'ose en effet espérer vous revoir un autre moment car j'apprécie le calme de votre demeure ainsi que certaines de
vos idées que vous avez si largement décrite à une de nos connaissance commune; celle ci lorsqu'elle a su que je me rendais en
votre Château m'en à souffler certains mots.


-Qu'Aristote vous protège également ma Dame, il
manque cruellement de personne tel que vous en ce Royaume..


Puis elle sourit, espérant avoir rattrapé ses éclats durant le baptême.

-Vous pouvez donner mes plus chaleureuses félicitations au couple,
Dory et Zara ? J’espère que le mariage se passera au mieux.


-Bien à vous ma Dame...

Elle fit un clin d'œil à Arth le cœur encombré par une certaine émotion.


(dsl mais il y a un soucis d'écriture, impossible de délivrer un post clair je n'arrive pas a appliquer la police et l'emplacement désiré grr)






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arthanagor

avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 23/01/2013

MessageSujet: Re: Bapteme Doryane et Zarathustras   Jeu 28 Mar - 14:49

Il y a une fin a tout…c’est comme ça.
Certaine sont définitives, d’autres laissent un espoir. Au destin ou aux hommes de le concrétiser.
Le Nessien s’apprêtait à rejoindre les écuries quand
:
- Merci à vous d’être venu, dame et messire…

Arth tourne la tête. Diantre ! La maitresse des lieux en personne. Il regarde Elohane faire une révérence, lui se gardera bien de faire cet exercice parce que : Déjà, il ne sait pas faire…d’une part, …et de l’autre il serait bien capable de faire une nouvelle catastrophe. Non, il se contentera d’incliner respectueusement la tête en guise de salut ; C’est peut-être très loin de l’étiquette en pareilles circonstances, mais bien plus sûre pour tout le monde.
Il hoche la tête aux dires de la jeune femme, et prend la parole à son tour
:
- Tapadh leidh ban-iarla (*)...dit-il...je ne sais, pour ma part, si le destin fera en sorte que mes pas me ramènent en vos terres un jour, mais comme on dit : « On ne peut jurer de rien »il fait un léger souriremais si l’occasion se présente, je ne manquerais pas de venir vous saluer. D’un autre coté, il se dit qu’il y a très peu de chances qu’elle se souvienne de lui ce jour là.

Il marque une pause…puis passant une main gêné sur son menton que couvre une éternelle barbe naissante :
- Ah !...et euh !!!...il grimaceencore pardon pour le ...’fin les « bruits » durant la cérémonie et saluez es tourtereaux de ma part.j’espère que Monseigneur Pam….il secoue la tête… je veux dire l’Evêque ne me dénoncera pour autant comme Hérétique !

Il réajuste le baudrier dorsal portant sa Claymore, et rajuste son tartan en le jetant par dessus une épaule.
- Il va être temps pour moi...nouvelle inclinaison du chefBan-iarla puis se tournant vers Elohane….A bientôt, peut importe la façon, on se retrouvera ajoute-t-il jouant machinalement avec la petite pierre qu’elle lui a donné.

Bientôt, ce sera les chemins,…la poussière…les feux de camps …
Le retour vers le lac…


Citation :
(*) Merci à vous Comtesse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarathustras

avatar

Nombre de messages : 30
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Bapteme Doryane et Zarathustras   Dim 31 Mar - 19:52

.... Zara s'inclina légèrement, solennellement, lors de la bénédiction des baptêmes. Il approuva les paroles de SE Rehael qu'il partageait.
Il reçut le cierge et la médaille d'Aristote. Il appartenait donc maintenant à la Grande Famille Aristotélicienne.
Il en était très fier et heureux. Tout comme Dory. Dory et Zara serrèrent leur main jointe, leur coeur étant rempli d'émotion.

S'adressant à SE Rehael "Cardinal, je vous remercie infiniment de m'avoir baptisé ici - sans jeu de mot, esquissant un sourire en regardant la Comtesse tout prêt - en cette belle Chapelle Sainte Radegonde, digne de la foi Aristotélicienne Romaine. Je suis très fier que ce soit vous, représentant de la digne Eglise Romaine, en ces temps tumultueux avec la Couronne Française qui m'indigne, qui m'ayez baptisé dans ce lieu si adéquat, selon moi, dans cette humble et belle Chapelle du Château du Coudray-Salbart. Sachez que je partage vos idées et que maintenant, en tant que membre de la communauté aristotélicienne désireux de mener une vie vertueuse et d'apporter mon aide à mon prochain, vous pouvez compter sur mon soutien moral. Tenez bon face aux pressions dont vous faites l'objet. Je vous apporte tout mon courage. Je suis avec vous, derrière vous."

Zara se recula un peu après ces quelques mots de remerciement et soutien au Cardinal Rehael. Il laissa Doryane s'exprimer aussi, à son tour.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doryane

avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Bapteme Doryane et Zarathustras   Dim 31 Mar - 20:37

Doryane se glissa tout prêt de Zara en face de SE Rehael.
" Je suis très fière et heureuse moi aussi d'avoir été baptisée ici et par vous Cardinal Rehael, je vous en remercie infiniment. Et, tout comme mon tendre Zara, vous pouvez compter sur mon soutien moral. Vous en avez tant besoin en ce moment. Tenez bon. Zara et moi, et pas seulement, je suppose, nous sommes avec vous.
Le mariage entre Zara et moi peut-il avoir lieu maintenant Cardinal ?
"

Elle se recula et pris la main de son tendre Zara puis attendit la réponse de SE Rehael.

Des mouvements avaient lieu maintenant dans la Chapelle.
Dory fut heureuse que son parrain et sa marraine furent tout prêt lors du baptême. Quel merveilleux moment !

.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bapteme Doryane et Zarathustras   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bapteme Doryane et Zarathustras
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bapteme de Siaam
» Demande de bapteme
» demande de bapteme pour Formarie
» Demande de bapteme
» bapteme

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Comté de Coudray Salbart, Comté de Bressuire, Baronnie de Parthenay :: Les remparts :: La chapelle-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: